Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 13 Déc 2018, 14:27

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 107 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Nov 2006, 23:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:47
Messages: 3553
La presse est plutôt divisée

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 54771.html
Les cahiers parle de film malade.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Nov 2006, 23:32 
Jack Griffin a écrit:
Les cahiers parle de film malade.

Putain, je l'avais pas lu, mais j'en étais sûr... C'est assez vrai, ceci dit.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Nov 2006, 23:57 
Hors ligne
Departed
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2006, 12:37
Messages: 3898
Localisation: Hotel Yorba
Jericho Cane a écrit:
Jack Griffin a écrit:
Les cahiers parle de film malade.

Putain, je l'avais pas lu, mais j'en étais sûr... C'est assez vrai, ceci dit.


Si tu commences à penser comme eux, et qu'en plus tu as l'instinct, postules, tu es mûr!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Nov 2006, 09:08 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 18018
Localisation: Paris
Jericho Cane a écrit:
Jack Griffin a écrit:
Les cahiers parle de film malade.

Putain, je l'avais pas lu, mais j'en étais sûr... C'est assez vrai, ceci dit.


Je ne sais pas ce qu'ils disent... Mais pour moi, le film se contente d'aligner des vignettes de Palma. Il n'est jamais véritablement imprégné de la personnalité du cinéaste. Le coup de la boite d'allumettes est symptomatique : "ah tiens, là on va faire une référence aux Incorruptibles", mais ça ne va pas plus loin qu'un petit point commun... Toute la différence, par exemple, avec Black book, qui est du début à la fin imprégné de la personnalité de l'auteur, à tous les niveaux.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Nov 2006, 23:56 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12991
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
J'en suis venu à en attendre très peu, parce que je ne suis pas un lecteur d'Ellroy (donc je parlerai pas d'adaptation), que je n'avais pas le sentiment qu'il s'agissait là du visage de De Palma que je préfère (disons ici plus "noir carré" que "baroque grand-guignol" pour simplifier), et que le buzz était assez mitigé (même si finalement pas mal de bons papiers là).

Et j'ai beaucoup aimé. Même sans avoir lu le livre, on sent dans la narration ce côté Re-enacted by bunnies (le truc des petits lapins qui résument un film de 2h en 30 secondes), mais ça reste très efficace de ce point de vue, essentiellement porté par la patte du réalisateur, son sens dramatique très premier degré (l'usage de la voix-off par exemple), son sens de la grandiloquence qui offre quelques excellentes scènes (la fusillade, ou surtout
le meurtre de Blanchard
), et son sens du noir romantisme (toutes les scènes du Dahlia sont très touchantes, par le jeu de Kirschner et parce qu'on sait ce qui gronde derrière). J'adore dans le film cette classe poétique cassée, cassée par son décor perverti, film noir glacé mais marqué par une certaine tristesse, sa Betty échappée de Mulholland Dr, femmes fatales en morceaux et flics noyés dans leurs propres illusions. Un miroir brisé dans un film, vénéneux et très stylé, de doubles et de personnages hantés.

Et dans le genre, même si la copie n'est pas nickel (j'ajoute qu'Hartnett est certainement un peu short, même s'il a au moins pour lui de faire des efforts là où Philippe fait juste la moue chez Eastwood), je suis beaucoup plus touché par celle-ci que celle, sans vraie faute, d'un LA Confidential.

et je ne sais pas où le placer mais la scène de la découverte du corps est très forte. et d'autres que j'oublie sûrement mais que je rechoperai volontiers à la revoyure.


5/6

et berlue de l'année avec l'apparition...de Mia Frye. Plus fort qu'Eva Darlan.

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Dernière édition par Blissfully le 09 Nov 2006, 00:35, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Nov 2006, 00:25 
Hors ligne
Departed
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2006, 12:37
Messages: 3898
Localisation: Hotel Yorba
Blissfully a écrit:
j'ajoute qu'Hartnett est certainement un peu short


Tu voulais sûrement dire "Elizabeth"... :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Nov 2006, 11:02 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juil 2005, 13:53
Messages: 701
Localisation: Paris
Au vu des critiques pas forcément exceptionnelles, je crois que je vais éviter le film pour me préserver la lecture du livre.
Au cas où, ceux qui ont lu le livre et vu le film, vaut-il mieux lire le livre avant ou ça n'a pas d'importance ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Nov 2006, 13:28 
Hors ligne
Expert

Inscription: 01 Sep 2005, 12:59
Messages: 919
Agent X a écrit:
Au vu des critiques pas forcément exceptionnelles, je crois que je vais éviter le film pour me préserver la lecture du livre.
Au cas où, ceux qui ont lu le livre et vu le film, vaut-il mieux lire le livre avant ou ça n'a pas d'importance ?


Il vaut mieux le lire avant :wink: . Je l'ai lu, il y a de nombreuses années, j'ai encore des bonnes sensations, des souvenirs palpables.
Quant au film, il n'est pas à la hauteur, c'est une certitude.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Nov 2006, 13:37 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 20:15
Messages: 796
Localisation: Rennes
Vintage a écrit:
Agent X a écrit:
Au vu des critiques pas forcément exceptionnelles, je crois que je vais éviter le film pour me préserver la lecture du livre.
Au cas où, ceux qui ont lu le livre et vu le film, vaut-il mieux lire le livre avant ou ça n'a pas d'importance ?


Il vaut mieux le lire avant :wink: . Je l'ai lu, il y a de nombreuses années, j'ai encore des bonnes sensations, des souvenirs palpables.
Quant au film, il n'est pas à la hauteur, c'est une certitude.


le défaut le plus évident du film selon moi (je n'ai vu que la BA, donc je ne sais pas ce que vaut le métrage) et qui me fait le fuir (j'ai adoré le roman, d'ailleurs tous les romans d'ellroy sont incroyables), c'est l'âge des acteurs principaux. trop jeunes nom di diiou !
comment peut-on croire que ces personnages (ressemblant davantage à des ados qu'à des adultes) ont des cicatrices, des traumatismes, que ce sont des adultes en questionnement ?

le casting est totalement bidon... énorme faut de goût, surtout quand on connait suffisamment l'oeuvre de Ellroy.

_________________
« Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. » (Kenneth E. Boulding)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Nov 2006, 13:39 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2005, 11:10
Messages: 219
Localisation: Jupiter
Malgré ce qu'on en lit un peu partout le film me fait envie. La BA aussi. Mais pour moi le livre met la barre haut et je conseille de le lire avant.

C'est un idée où dans la BA, Mia Kirshner a de sacrés faux airs de Naomi Watts ? (et elle est donc subliiiiiiiiiime) - C'est d'autant plus curieux que je ne leur trouvait a priori pas grand chose en commun...

_________________
- I go from day to day - I know where the cupboards are- I know where the car is parked - I know he isn't you - Never you -


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Nov 2006, 13:51 
Hors ligne
Expert

Inscription: 01 Sep 2005, 12:59
Messages: 919
Canard_WC a écrit:
Vintage a écrit:
Agent X a écrit:
Au vu des critiques pas forcément exceptionnelles, je crois que je vais éviter le film pour me préserver la lecture du livre.
Au cas où, ceux qui ont lu le livre et vu le film, vaut-il mieux lire le livre avant ou ça n'a pas d'importance ?


Il vaut mieux le lire avant :wink: . Je l'ai lu, il y a de nombreuses années, j'ai encore des bonnes sensations, des souvenirs palpables.
Quant au film, il n'est pas à la hauteur, c'est une certitude.


le défaut le plus évident du film selon moi (je n'ai vu que la BA, donc je ne sais pas ce que vaut le métrage) et qui me fait le fuir (j'ai adoré le roman, d'ailleurs tous les romans d'ellroy sont incroyables), c'est l'âge des acteurs principaux. trop jeunes nom di diiou !
comment peut-on croire que ces personnages (ressemblant davantage à des ados qu'à des adultes) ont des cicatrices, des traumatismes, que ce sont des adultes en questionnement ?

le casting est totalement bidon... énorme faut de goût, surtout quand on connait suffisamment l'oeuvre de Ellroy.



Parfaitement d'accord sur beaucoup de points.
Quand j'avais vu le film NARC de Joe Carnahan avec Jason Patric et Ray Liotta, je m'étais dit que ces deux gueules auraient été idéales pour le DAHLIA.

C'est vrai que le casting est partiellement raté pour les raisons citées ci-dessus.

Du coup, je bave de mater WHITE JAZZ du père CARNAHAN.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Nov 2006, 16:39 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12991
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Vintage a écrit:
Il vaut mieux le lire avant :wink: . Je l'ai lu, il y a de nombreuses années, j'ai encore des bonnes sensations, des souvenirs palpables. Quant au film, il n'est pas à la hauteur, c'est une certitude.


En fait ça se discute vu que si tu vois le film après avoir lu le livre, apparemment, tu es forcément déçu. Alors que voir le film vierge peut t'amener à te plonger dans le bouquin qui approfondit tout ça et passe plus de temps sur toutes ses tentacules. Enfin je dis ça.

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Nov 2006, 18:17 
Hors ligne
Expert

Inscription: 01 Sep 2005, 12:59
Messages: 919
Blissfully a écrit:
Vintage a écrit:
Il vaut mieux le lire avant :wink: . Je l'ai lu, il y a de nombreuses années, j'ai encore des bonnes sensations, des souvenirs palpables. Quant au film, il n'est pas à la hauteur, c'est une certitude.


En fait ça se discute vu que si tu vois le film après avoir lu le livre, apparemment, tu es forcément déçu. Alors que voir le film vierge peut t'amener à te plonger dans le bouquin qui approfondit tout ça et passe plus de temps sur toutes ses tentacules. Enfin je dis ça.


Le film est franchement dispensable. Enfin, je dis ça!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 11 Nov 2006, 00:22 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juil 2005, 13:53
Messages: 701
Localisation: Paris
Vintage a écrit:
Le film est franchement dispensable. Enfin, je dis ça!


Ben voilà; le livre quand même, c'est un monument, alors le gâcher par un film même de De Palma... Parce que j'imagine qu'il y a des révélations, des coupables etc.(?)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 11 Nov 2006, 00:34 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11777
Localisation: in the forest of the Iroquois
J'ai dévoré le roman il y a quelques jours. Et là, c'est un peu la douche tiède. C'est un peu chaud parceque tout de même, l'entame du film est splendide. Le film noir est bien là, certaines scènes, l'ensemble des décors, les costumes, l'habillage sonore du film... Tout ça fait franchement plaisir à voir: on a bien le hollywood des années d'or devant nos yeux. Mais vient cette intrigue du Dahlia. Cette intrigue si riche, si prenante dans le roman qui devient presque "anecdotique" dans le film. Hartnett semble sincèrement habité par le rôle, mais à aucun moment je ne le trouve hanté comme Bleichert devrait l'être. Et puis son enquête "Highway to hell", elle m'a paru bien gentillette, bien soft et surtout bien torchée en deux coups de cuiller à pot. Le perso d'Eckhart de ce point de vue est bien plus réussi mais trop peu présent à l'écran pour vraiment ressortir du film. Oui ils se droguent, oui ils piccolent tout le temps, oui ils cloppent comme des pompiers... Mais ça transpire pas assez à mon goût. Exemple terrible: la scène dans le cabanon qui devrait être une vraie scène de cauchemard, elle en devient presque guignolesque à force.

Donc voila... C'est la légère déception en fait.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 107 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Greetings (Brian De Palma, 1968)

Film Freak

1

176

02 Juil 2018, 10:48

Cantal Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Hi, Mom! (Brian De Palma, 1970)

Film Freak

7

338

08 Juin 2018, 07:06

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Pulsions (Brian de Palma, 1980)

Cosmo

6

1359

18 Juin 2018, 00:02

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Outrages (Brian de Palma - 1989)

Blissfully

3

895

06 Mar 2007, 09:34

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Redacted (Brian de Palma, 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 25, 26, 27 ]

Jericho Cane

396

15757

01 Juil 2018, 11:30

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sisters (Brian De Palma, 1973)

Marlo

4

995

12 Juin 2018, 23:04

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Blow Out (Brian De Palma - 1981)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

Tom

75

3047

16 Jan 2016, 15:34

Castorp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Passion (Brian De Palma - 2012)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 6, 7, 8 ]

DPSR

105

6232

03 Mar 2014, 01:04

Kost Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Scarface (Brian De Palma, 1983)

Walt

8

962

03 Juin 2018, 23:39

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Obsession (Brian De Palma, 1976)

Film Freak

0

311

17 Juin 2018, 23:47

Film Freak Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web