Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 20 Jan 2018, 02:24

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 03 Juil 2017, 09:08 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8047
Image

Un ex-détective devenu professeur en criminologie s’installe avec son épouse dans un nouveau quartier, à la recherche d’une vie tranquille. Alors qu’on lui demande de participer à une enquête à propos de disparitions, sa femme fait la connaissance de leurs étranges voisins.

Si on prend le film uniquement sur le registre de l'humour grand-guignol et comme allégorie de la vie domestique au japon, notamment plus pour la situation de la femme au foyer que de la vie hypocrite en voisinage, il est plutôt pas mal sur de nombreux points, principalement en seconde partie. Dès qu'on est quasiment focalisé sur la planque du psychopathe, il y a comme une libération dans le ton, qui ne fait que slalomer malhabilement jusque-là. Le problème majeur étant en effet qu'il faille se coltiner nombre de passages policiers nettement plus premier degrés et maronnasses, comme passages obligés sans intérêts où le réal semble vraiment n'en avoir rien à faire (les scènes d'interrogatoires sont particulièrement pénibles). Et user d'ironie sur la figure du super flic in fine ne suffit pas à faire oublier ça. On est clairement dans le film de studio piraté
(y compris le happy end)
, mais ce n'est pas très convainquant.
Découvrir ça après Harmonium auquel il fait penser sur certains points est un peu difficile pour Kurosawa, qui en est aussi à se faire des auto clin d’œils un peu creux, du genre mettre des méduses fluos sur les écrans de télé en arrière-plan...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Juil 2017, 20:56 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 17853
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Marrant j'ai aussi pas mal pensé à Harmonium.
Mais j'ai plutôt bien aimé ce Creepy qui fut une bonne surprise. Un film à la croisée des chemins entre une espèce d'horreur grotesque/glauque bien japonaise et effectivemet une espèce de vue en coupe de la situation de la femme japonaise, uniquement épouse, qui s'enfonce peu à peu dans une dépression fantasmatique. En effet les parties policières sont plus insignifiantes.
Mais je trouve que le film a une belle singularité, une belle mise en scène et pour le coup un aspect véritablement creepy.

4/6

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Juil 2017, 20:59 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20620
pas mieux, je trouve que ça prend beaucoup trop son temps au début.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Juil 2017, 23:21 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1012
Karloff a écrit:
pas mieux, je trouve que ça prend beaucoup trop son temps au début.
Le début est catastrophique, parce que non seulement c'est laid, mais en plus ce "trauma" initial dicte la totalité de ce qui va suivre, il n'y aura plus aucun effet de surprise. J'ai rarement vu un film aussi prévisible.

Mr Chow a écrit:
Le problème majeur étant en effet qu'il faille se coltiner nombre de passages policiers nettement plus premier degrés et maronnasses, comme passages obligés sans intérêts où le réal semble vraiment n'en avoir rien à faire (les scènes d'interrogatoires sont particulièrement pénibles).
Je m'ennuyais tellement durant ces séquences que je me suis surpris à attacher plus d'importance à ce que si passait en arrière plan qu'au premier. Et même là je trouvais la réalisation poussive, les figurants marchent comme des automates, j'entendais quasiment les instructions les guidant.

Je connais encore très mal ce Kurosawa mais c'est pour l'instant une énigme. Je l'ai découvert avec L'Autre rive qui m'a bouleversé, enchaîné avec Le Secret de la chambre noire qui m'a consterné, rattrapé Real qui m'a progressivement déçu. Creepy ressemble d'ailleurs beaucoup à ce dernier, dans le sens où je trouve que ces deux films ont un très bon pitch mais... ça s'arrête quasiment là. Réalisation quasi téléfimesque (photo vraiment moche), direction d'acteur poussive, piste scénaristique potentiellement intéressante sous (voir non) exploitée (la jeune fille "rescapée" dans Creepy par exemple, complétement abandonnée à mi-chemin), comme l'impression que Kurosawa laisse aller la machine sans trop se forcer, en toute fainéantise. Et je lui en veux beaucoup pour ça, parce qu'à chaque fois ça aurait pu être vraiment bien.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Juil 2017, 12:35 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8047
Il n'y a que Tokyo Sonata qui m'a convaincu à 100%, même si j'en aime d'autres, sans jamais être à fond... D'autres ont provoqués un réel rejet par contre. Et j'en ai pas mal encore à rattraper... Une production importante parfois un peu lâche par moment esthétiquement c'est vrai, la photographie ou la régularité dans la mise en scène me pose souvent problème, il y a le sentiment de pans entiers de films qui parfois partent en pilotage automatique (après je me fais la même réflexion avec ce que j'ai vu d'autres cinéastes japonais hyper productifs que je connais moins, Takashi Miike et Sono Sion)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Nov 2017, 02:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2012, 12:19
Messages: 874
Plutôt d'accord avec les critiques d'Art Core de Mr Chow.

Les raccourcis scénaristiques que l'on trouve dans ses pires films sont présents ici également. Pour chaque moments ou l'incohérence des personnages ou des situations est utilisée pour créer une tension assez forte, il faut aussi se taper ces autres passages sans queue ni tête qui ne servent qu'à passer paresseusement à la scène d'après.
La femme de Takakura qui ne parle pas à son mari quand elle se fait harceler par le voisin (je comprends le propos mais c'est un peu tiré par les cheveux des fois).
Takakura qui, même étant en joue, a une espèce de superiorité psychologique sur le voisin, balance des "t'inquiètes il ne tirera pas" alors qu'il a affaire au plus taré des psychopathes (ou alors si c'est ca la satire du super flic, je suis passe à côté).

Reste une très belle et étrange ambiance, des moments qui glacent le sang,
Le voisin que Takakura croise au hasard dans la rue et qui après avoir échangé des banalités insulte et menace sa femme.

et des images marquantes. La mise en scène du fantastique de Kurosawa, très minimale (un cadrage étrange, un plan sans son, etc ..) est toujours ce que je trouve de plus fort dans son cinéma.

Pas le meilleur mais pas le pire Kurosawa non plus.
Je désespère de revoir un film un peu plus rigoureux de lui.


Dernière édition par flatclem le 13 Nov 2017, 02:39, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Nov 2017, 02:37 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2012, 12:19
Messages: 874
Je vais essayer de me matter Harmonium du coup.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Séance (Kiyoshi Kurosawa - 2000)

Karloff

8

1020

29 Mar 2014, 10:15

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Loft (Kiyoshi Kurosawa, 2006)

Blissfully

7

629

17 Jan 2007, 08:19

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rétribution (Kiyoshi Kurosawa - 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Blissfully

45

2435

30 Mar 2014, 20:09

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Doppelgänger (Kiyoshi Kurosawa - 2003)

Blissfully

0

467

07 Mar 2008, 23:09

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cure (Kiyoshi Kurosawa - 1997)

Tom

3

657

01 Nov 2011, 11:12

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Real (Kiyoshi Kurosawa - 2013)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

DPSR

44

1673

04 Déc 2014, 09:05

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Licence to Live (Kiyoshi Kurosawa - 1998)

Blissfully

4

449

26 Mar 2008, 19:04

Zaphod Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Tokyo Sonata (Kiyoshi Kurosawa - 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

Blissfully

94

4049

04 Juin 2009, 17:36

Bub Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Vers l'autre rive (Kiyoshi Kurosawa - 2015)

DPSR

7

673

14 Oct 2015, 18:58

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rêves (Akira Kurosawa - 1990)

Blissfully

2

450

16 Aoû 2006, 08:31

Cosmo Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web