Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 20 Oct 2018, 15:47

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 73 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Carnets de lecture
MessagePosté: 02 Mar 2015, 10:42 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 10487
The Scythe-Meister a écrit:
Oui.


Et ça vaut la peine d'y consacrer un mois ou deux ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carnets de lecture
MessagePosté: 02 Mar 2015, 10:47 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5526
Supprimé à cause de Caribou.

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Dernière édition par The Scythe-Meister le 03 Mar 2015, 11:04, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carnets de lecture
MessagePosté: 02 Mar 2015, 10:55 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 10487
Ben ben je pars là-dessus.
150 pages par jour, ça doit vraiment être bien.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carnets de lecture
MessagePosté: 02 Mar 2015, 11:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5526
Supprimé à cause de Caribou.

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Dernière édition par The Scythe-Meister le 03 Mar 2015, 11:05, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carnets de lecture
MessagePosté: 02 Mar 2015, 11:04 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 10487
The Scythe-Meister a écrit:
150 pages proches de l'illisible, tellement qu'au-delà il y a juste Finnegans Wake


:shock:
A ce point-là ?
Et ça raconte quoi ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carnets de lecture
MessagePosté: 02 Mar 2015, 11:52 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5526
Supprimé à cause de Caribou.

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Dernière édition par The Scythe-Meister le 03 Mar 2015, 11:04, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carnets de lecture
MessagePosté: 02 Mar 2015, 14:11 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 10487
The Scythe-Meister a écrit:
Tu sais que J R est composé à 99 % de dialogues, la plupart sans indication de qui parle, où, comment, etc. ?


Ouais, j'ai lu des extraits en ligne.
Mais j'avais aussi lu des extraits de The Recognitions, et la narration me paraissait assez claire. Après, vu ce que tu décris, j'imagine l'impression trompeuse.

Merci pour la présentation, ça donne très envie. Je vais me le prendre la semaine prochaine, mais par contre, je ne le lirai pas en 6 jours. :)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carnets de lecture
MessagePosté: 03 Mar 2015, 10:48 
Hors ligne
Expert

Inscription: 25 Sep 2012, 15:31
Messages: 2130
Les reconnaissances, dans mes souvenirs, ça commence de manière très classique, très accessible puis à partir de la deuxième partie, il découvre l'usage massif du dialogue. Si je ne me trompe pas.
Tous ces trucs sont bien plus faciles à lire que du Henry James dernière manière.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carnets de lecture
MessagePosté: 03 Mar 2015, 10:54 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 10487
Caribou a écrit:
Tous ces trucs sont bien plus faciles à lire que du Henry James dernière manière.


Henry James, c'est très clair, très construit. Une fois qu'on a pris l'habitude de ses phrases à rallonge qui se tortillent dans tous les sens, ça se lit sans trop de souffrance (mais James en général, ça me fatigue).
Alors que Finnegans wake...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carnets de lecture
MessagePosté: 04 Mar 2015, 16:33 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6443
Localisation: Ile-de-France
Henry James! Le Tour d'écrou l'an dernier, c'était un des trucs les plus bizarres que j'avais jamais lus...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carnets de lecture
MessagePosté: 04 Mar 2015, 16:43 
Hors ligne
Expert

Inscription: 25 Sep 2012, 15:31
Messages: 2130
Castorp a écrit:
Caribou a écrit:
Tous ces trucs sont bien plus faciles à lire que du Henry James dernière manière.


Henry James, c'est très clair, très construit. Une fois qu'on a pris l'habitude de ses phrases à rallonge qui se tortillent dans tous les sens, ça se lit sans trop de souffrance (mais James en général, ça me fatigue).
Alors que Finnegans wake...


Bah si tu trouves la lecture de The Golden Bowl et de The Wings of The Dove si facile, il n'y a pas de raison que Gaddis ne soit pas du gâteau pour toi, et un peu trop d'ailleurs.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carnets de lecture
MessagePosté: 04 Mar 2015, 17:55 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 10487
Caribou a écrit:
Bah si tu trouves la lecture de The Golden Bowl et de The Wings of The Dove si facile, il n'y a pas de raison que Gaddis ne soit pas du gâteau pour toi, et un peu trop d'ailleurs.


Je trouve pas ça facile, mais ça respecte une grammaire stricte, les phrases vont de A et B, bref, c'est quelque chose de clair, de rigoureux.
Les post-modernes, par contre, qui font joujou à casser les phrases, la grammaire, et les notions d'identité et de réalité, sont beaucoup plus ardus à lire pour moi. Parce que le problème de compréhension n'est pas linguistique.

Baptiste a écrit:
Henry James! Le Tour d'écrou l'an dernier, c'était un des trucs les plus bizarres que j'avais jamais lus...


Oui, c'est zarbi. C'est une nouvelle riche et intéressante, d'ailleurs, mais je me suis bien fait chier quand même.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carnets de lecture
MessagePosté: 04 Mar 2015, 18:03 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 10487
Tiens, l'extrait de What Maisie Knew donné par David Lodge dans The Art of Fiction.
C'est très beau à étudier, extrêmement riche, vraiment difficile à décoder. Mais la langue est très claire.

Citation:
It must not be supposed that her ladyship's intermissions were not qualified by demonstrations of another order - triumphal entries and breathless pauses during which she seemed to take of everything in the room, from the state of the ceiling to that of her daughter's boot- toes, a survey that was rich in intentions. Sometimes she sat down and sometimes she surged about, but her atttitude wore equally in either case the grand air of the practical. She found so much to deplore that she left a great deal to expect, and bristled so with calculation that she seemed to scatter remedies and pledges. Her visits were as good as an outfit; her manner, as Mrs Wix once said, as good as a pair of curtains; but she was a person addicted to extremes - some- times barely speaking to her child and sometimes pressing this tender shoot to a bosom cut, as Mrs Wix had also observed, remarkably low. She was always in a fearful hurry, and the lower the bosom was cut the more it was to be gathered she was wanted elsewhere. She usually broke in alone, but sometimes Sir Claude was with her, and during all the earlier period there was nothing on which these appearances had had so delightful a bearing as on the way her ladyship was, as Mrs Wix expressed it, under the spell. "But isn't she under it!" Maisie used in thoughtful but familiar reference to exclaim after Sir Claude had swept mamma away in peals of natural laughter. Not even in the old days of the convulsed ladies had she heard mamma laugh so freely as in these moments of conjugal surrender, to the gaiety of which even a little girl could see she had at last a right - a little girl whose thoughtfulness was now all happy selfish meditation on good omens and future fun.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 73 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Carnets de la drôle de guerre (Jean Paul Sartre)

iamtheprincessofcanada

1

591

21 Jan 2007, 23:03

Rachel K Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web