Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 21 Sep 2018, 18:28

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 37 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 12 Mar 2018, 14:27 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18470
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Art Core a écrit:
le rêve fugace en négatif de Chalamet)...

Ah tiens j'avais oublié ça. Pourri!

Sinon je suis assez d'accord avec toi. Un peu déçu par rapport au buzz. Pas pu m'empêcher de trouver ça "overhyped".
Après, ça reste joli et agréable, mais c'est un peu trop lisse et trop monotone, ce n'est pas assez "fort". Et puis, la scène où la caméra panote sur la fenêtre tandis que les deux corps se rapprochent enfin, ça m'a vraiment gêné.
Moi aussi, je retiens surtout Timothée Chalamet, je l'ai trouvé parfait, mais surtout, étonnant. C'est une sacrée révélation et rien que pour lui il faut voir le film. Son dernier plan est évidemment superbe...

4/6

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Dernière édition par Arnotte le 12 Mar 2018, 14:44, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Mar 2018, 14:34 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4773
Arnotte a écrit:
Et puis, la scène où la caméra panote sur la fenêtre tandis que les deux corps se rapprochent enfin, ça m'a vraiment gêné.

Excellente vanne des Cahiers qui disent qu'il y a le même plan dans OSS 117.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Mar 2018, 16:56 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 593
C'est marrant, j'ai une amie qui me disait, en substance, que de Lady Bird à Call Me By Your Name, Chalamet avait cessé de la surprendre. Et qu'il était mignon.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Mar 2018, 18:06 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72169
Localisation: Fortress of Writing
https://youtube.com/watch?v=jJvTDmvrDQI

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Mar 2018, 16:49 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 12:23
Messages: 4911
scienezma a écrit:
Il faut préciser que non seulement le cinéaste "met en scène de grands bourgeois", mais en plus le fait de la manière la plus consensuelle et attendue possible, ces derniers étant évidement éclairés culturellement et libéraux sur le plan des moeurs, et ceux qui ne sont pas de ce monde (les paysans) sont évidemment des fascistes arriérés...


Vivement un film avec des chemises noires docteurs en histoire de l'art et homophiles.

_________________
There is no such thing in life as normal


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Mar 2018, 22:15 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72169
Localisation: Fortress of Writing
Le prototype même du film sur lequel je n'ai rien à redire mais surtout rien à dire, en bien ou en mal. Je n'ai rien à reprocher et rien à encenser, si ce n'est les acteurs. J'ai suivi ça sans déplaisir tout comme le récit est sans enjeux, sans conflit mais ça m'a glissé dessus sans jamais me parler.

Même le monologue final du père, tellement hypé et spoilé, m'a paru bien laborieux et didactique.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Mar 2018, 11:38 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6427
Localisation: Ile-de-France
Pour le coup, le film est sensoriel, s'impose sans supposer l'analyse, donc ton ressenti est logique. Ce qui explique d'ailleurs que le monologue du père paraisse si didactique, il vient rompre un envoûtement. C'est bien le but et on en retire une certaine jouissance, ainsi qu'une gêne.

Par contre, film "sans conflit"? Il y a celui de la connaissance contre l'ignorance de "ce qui est essentiel".


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Mar 2018, 15:22 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 24719
Localisation: Paris
Hein ?? Mais tout le monde est d’accord là-dessus dans le film.

_________________
Ma série télé sur la rivalité Jacques Chirac/Edouard Balladur !
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Mar 2018, 18:01 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72169
Localisation: Fortress of Writing
Oui il est où le conflit là? Il se manifeste dans quelle scène? Entre qui et qui? Quel obstacle présente-t-il pour quiconque?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Mar 2018, 10:12 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 5971
Alors moi j'ai adoré, je dois être un adepte du cinéma petit bourgeois après tout car ça m'a rappelé avec bonheur les films de Rohmer où ça discute pendant une heure et demi dans les jardins ensoleillés de grandes maisons de campagnes. Je suis totalement conquis par ces ambiances semi lethargiques dans lesquels on ressent le poids de la chaleur, l'engourdissement, le besoin de s'affranchir d'un corps qui devient rapidement lourd à supporter et j'admire la sensibilité avec laquelle Guadagnino permet à toutes ces choses de s'exprimer. ça a été dit mais les acteurs sont formidables (tous, y compris l'américain, les parents, les seconds rôles.. c'est dirigé à la perfection selon moi) et le discours du père à la fin m'a cueilli (je ne m'y attendais pas du tout perso, pourquoi vous vous spoilez autant les films comme ça ? :( ).

Très très bonne surprise.

5/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Mar 2018, 10:19 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6427
Localisation: Ile-de-France
Super, je me sentais un peu seul et tu en as parles bien :)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Mar 2018, 10:30 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72169
Localisation: Fortress of Writing
Mickey Willis a écrit:
(je ne m'y attendais pas du tout perso, pourquoi vous vous spoilez autant les films comme ça ? :( ).

Lol genre j'ai cherché à en savoir trop sur CALL ME BY YOUR NAME tsais...

Suffit d'être sur le Twitter Film, surtout quand un film a été vu plusieurs mois avant sa sortie en France (il était à Sundance il y a UN AN). Au départ, c'était juste des "wow le speech de Stuhlbarg" puis en un an, le contenu du discours a plus ou moins été révélé, parce que les gens estiment que ce n'est pas vraiment un film à spoilers... moi j'avais rien demandé.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Mar 2018, 10:45 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 5971
Film Freak a écrit:
le contenu du discours a plus ou moins été révélé, parce que les gens estiment que ce n'est pas vraiment un film à spoilers... moi j'avais rien demandé.


Ah ouais carrément... Triste.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Mar 2018, 10:49 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 5971
Baptiste a écrit:
Super, je me sentais un peu seul et tu en as parles bien :)


Je crois qu'on a les deux mêmes films favoris de ce début d'année avec Phantom Thread. Tu notes plus sur le site du Captain ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Mar 2018, 11:25 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6427
Localisation: Ile-de-France
Nan la flemme et puis je répertorie déjà mes notes sur un Excel.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 37 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. A bigger splash (Luca Guadagnino - 2015)

DPSR

8

961

27 Aoû 2016, 13:40

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Io Sono l'Amore (Amore - I am Love) (Luca Guadagnino, 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Arnotte

30

1961

02 Oct 2010, 18:36

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Margin call (JC Chandor - 2011)

DPSR

10

1280

11 Nov 2013, 20:00

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. One Missed Call (Eric Valette - 2008)

Blissfully

11

760

03 Nov 2008, 20:15

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Call Me Lucky (Bobcat Goldthwait - 2015)

sponge

2

455

13 Nov 2015, 12:28

Caribou Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Bad Lieutenant: Port of Call New Orleans (Herzog - 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

DPSR

44

3038

07 Juin 2011, 16:40

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ava (Léa Mysius, 2017)

Art Core

11

1068

04 Juil 2017, 18:37

Donut78 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. xXx Reactivated (D.J. Caruso, 2017)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

24

1190

21 Jan 2017, 17:36

Le Cow-boy Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. You were never really here (Lynne Ramsay - 2017)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

17

1192

19 Juil 2018, 19:36

flatclem Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ça (Andrés Muschietti, 2017)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

22

1782

13 Jan 2018, 10:40

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web