Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 16 Nov 2018, 05:11

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 25 Oct 2014, 11:34 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18553
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Cette feignasse de DPSR n'en a pas créé donc je m'y colle. Mais je suis sur tablette donc pas de photo.

L'acteur Riggan Thomson, has been connu pour avoir incarné un célèbre super-héros, monte une pièce à Broadway autour de son propre personnage dans l'espoir de renouer avec sa gloire passée. Pour ce faire, il est soutenu par sa fille, fraîchement sortie d'une cure de désintoxication qui devient son assistante, par une actrice et un producteur farfelu.

J'ai adoré. J'ai trouvé ça brillant. Ce qui saute d'emblée aux yeux, c'est que 98% du film est un immense (faux) plan-séquence (disons donc un collage de plusieurs plans-séquence), c'est juste dingue à voir. Lubezki a fait un travail fabuleux. Mais cette virtuosité formelle (on "l'oublie" vite) n'envahit en rien l'épaisseur des personnages et la pertinence de la satire grinçante du show business. Le contexte (le petit monde hystérique de Broadway) est bien croqué, mais le sujet, Birdman lui-même, est prenant et touchant. On est quasi dans un "film mental" (outre la mise en scène de fou, il y a les petits effets fantastiques et les petites séquences oniriques - survendues dans la BA, le score composé essentiellement de batterie...) mais l'équilibre est parfaitement trouvé, notamment grâce à un script solide, des dialogues savoureux, des personnages consistants et mémorables. Et le cast est fabuleux. Emma Stone qui déchire, Edward Norton qui fait un retour en grande grande forme, et surtout, surtout, un Michael Keaton fantastique dans un career-defining role.. C'est bien simple, il n'a jamais été aussi bon. Il est incroyable, et il mérite au minimum une nomination à l'Oscar. Il mérite à lui seul le déplacement. En tant qu'admirateur d'Inarritu, ça fait plaisir de le voir briller dans un film complètement différent de ce qu'il faisait avant. C'est aussi pour ça que ceux qui n'aiment pas Inarritu devraient aussi y aller.

Bref, cool film, drôle, touchant, intelligent, d'une virtuosité de chaque instant, avec Michael Keaton comme vous ne l'avez jamais vu.

5/6

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Oct 2014, 12:06 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 16675
Localisation: Lyon
Le coup des plans séquences là, ils sont juste mis bout à bout ou bien ya genre une transition un peu chiadée entre chaque plan qui donne un effet de continuité ?

_________________
Hashtag Chaton
Dragon Boules


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Oct 2014, 15:33 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23702
Localisation: Arkham Asylum
Arnotte a écrit:
C'est aussi pour ça que ceux qui n'aiment pas Inarritu devraient aussi y aller.


Mouais, j'sais pas. Tout ce que tu décris là, ça me tente pas beaucoup. J'irais peut-être parce que j'adore Michael Keaton...

_________________
Ce que ce critique de cinéma dit de ce film va vous bouleverser...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Oct 2014, 15:53 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8810
deudtens a écrit:
Le coup des plans séquences là, ils sont juste mis bout à bout ou bien ya genre une transition un peu chiadée entre chaque plan qui donne un effet de continuité ?


Ce n'est pas du temps réel, mais tu as une impression de continuité avec des raccords invisibles quand les personnages ouvrent une porte, ou que la caméra s'attarde dans les couloirs du théâtre ou dans le ciel.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Nov 2014, 19:11 
Hors ligne
Expert

Inscription: 04 Juin 2010, 12:55
Messages: 4394
Génie.

https://www.youtube.com/watch?v=vueAC31glPQ


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Nov 2014, 09:23 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18817
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
J'adore !

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Nov 2014, 09:59 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18553
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Je sais pas d'où ça sort mais c'est pas dans le film en tout cas!

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Nov 2014, 10:18 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20797
de la promo, non ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Jan 2015, 14:22 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20797
C'est effectivement virtuose dans la mise en scène, brillamment écrit, avec une imagerie très forte qui emprunte au catch mexicain. Michael Keaton est génial, Emma Stone je t'aime, Edward Norton est très bon -mais son peso est un peu sacrifié. Le seul hic ? Un sentiment de redondance dans le dernier tiers (la fin est très belle), et le sujet me touche pas vraiment.

4-5/6

Pour les Oscars, je trouve le projet finalement assez 'petit' dans ses enjeux. La photo, oui, bien sûr, la mise en scène aussi. Keaton est dément mais ce n'est pas vraiment un rôle à Oscar, je le crains. Le film je serai très surpris, je trouve Boyhood plus "important", si ça veut dire quelque chose dans le contexte Oscar

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Jan 2015, 14:37 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18553
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Je pense aussi qu'il ne gagnera pas (= qu'il ne battera pas Boyhood). Mais il devrait en gagner deux trois "gros": mise en scène, photo, Keaton (ce serait génial et mérité).

Boyhood aura film, scénario, peut-être réal, montage.

#Boule de cristal

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Jan 2015, 14:43 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20797
Je pense qu'il aura la mise en scène. La photo, comme Lubezki l'a déjà eu l'an passé.... sinon c'est marrant comme les deux films Gravity et celui-là ont une continuité (j'en dis pas plus)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Jan 2015, 23:36 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8913
Putain, vous vous enflammez grave sur Boyhood. J'ai rien contre le film mais je ne comprends pas comment vous pouvez le voir taillé pour les oscars.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Jan 2015, 00:05 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72493
Localisation: Fortress of Writing
Abyssin a écrit:
Putain, vous vous enflammez grave sur Boyhood. J'ai rien contre le film mais je ne comprends pas comment vous pouvez le voir taillé pour les oscars.

Lol, le film est en train de tout gagner et est le favori devant tout le monde.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Jan 2015, 00:06 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18553
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Abyssin a écrit:
Putain, vous vous enflammez grave sur Boyhood. J'ai rien contre le film mais je ne comprends pas comment vous pouvez le voir taillé pour les oscars.

Ce sont des pronostics hein. (Et euh, t'as vu les Golden globes?)

Il est le grand favori depuis un bail.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Jan 2015, 00:06 
Hors ligne
Expatrié en tongs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 17:40
Messages: 14376
Localisation: The Far Side of the World
J'ai beaucoup aimé, mais j'aurais aimé aimer plus, je voulais aimer plus. La faute à un film un poil trop long et un propos final finalement un peu convenu. C'est con parceque le reste est grandiose, Inarritu fait vivre ses personnage, le challenge technique [dont j'avais pas trop entendu parlé avant de voir le film, donc si vous savez pas, c'est peut être pas mal, mais j'imagien que la plupart de filmdeculteurs savent] est impressionnant. C'est con ces défauts, car il y a tellement de choses incroyables, notamment les acteurs, tous les acteurs, voire même l'univers du film, le théâtre de Broadway [extérieur du théâtre où je suis allé voir The Book of Mormons], la réflexion sur le travail d'artiste et son statut.

5/6


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Babel (Alejandro González Iñárritu - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 8, 9, 10 ]

Mufti

141

8445

06 Sep 2010, 14:24

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 21 grammes (Alejandro González Iñárritu, 2003)

_ZaZaZa_

6

614

05 Sep 2011, 15:25

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Biutiful (Alejandro González Iñárritu - 2010)

Karloff

5

1153

22 Jan 2015, 03:35

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Revenant (Alejandro Gonzalez Inarritu - 2015)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Karloff

56

3147

04 Mar 2016, 11:07

karateced Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Amores Perros (Alejandro González Iñárritu, 2000)

_ZaZaZa_

9

989

20 Jan 2015, 10:07

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Inori (Pedro Gonzalez-Rubio - 2012)

Karloff

0

416

14 Sep 2015, 21:32

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Rencontres d'après minuit (Yann Gonzalez - 2013)

DPSR

3

1044

07 Déc 2013, 01:06

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Un couteau dans le coeur (Yann Gonzalez - 2018)

Qui-Gon Jinn

8

761

14 Nov 2018, 18:19

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. El Topo (Alejandro Jodorowsky, 1970)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Cosmo

31

2056

02 Fév 2016, 10:12

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Agora (Alejandro Amenabar - 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

16

1320

14 Déc 2010, 00:07

Tom Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Billy Hayes et 8 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web